Cameroun : la difficulté d’accès à l’information économique

Pour un peu que vous ayez besoin d’informations économiques dans votre travail au quotidien, vous vous rendez vite compte du problème que constitue la difficulté d’accès à ce type d’informations au Cameroun. Elle est foncièrement « grise » c’est-à-dire que soit on ne sait pas qu’elle existe, soit on le sait mais on ne trouve pas de moyens d’y accéder. Les chefs d’entreprise en particulier sont régulièrement confrontés à ce blocage.A l’Institut National de la Statistique, difficile d’obtenir des données récentes, les indices de x ou y secteur, etc. Sur leur site WEB, aucune publication, aucun rapport qui date d’après 2013. Et lorsque l’information est disponible, elle ne concerne souvent que les grandes villes au détriment des opérateurs économiques d’autres régions.

Dans les ministères, il faut ses entrées particulières pour avoir accès à des documents pourtant publics portant sur les différents grands chantiers, les réformes, les opportunités de financement et les marchés publics, etc. Pourtant, l’information économique est la matière première qui sanctionne toute décision stratégique prise par un chef d’entreprise. Lorsqu’elle fait défaut, les dirigeants se trouvent contraints de spéculer, avec tous les risques que cela comporte. Qui sait combien d’investisseurs potentiels confrontés à cette opacité ont battu en retraite parce qu’ils n’avaient pas suffisamment de moyens d’établir un profil clair de l’environnement économique ?

Certes la presse économique existe, mais l’information dont a besoin le promoteur est spécifique à un besoin particulier de son entreprise.De plus, même les responsables éditoriaux dont le Directeur de publication du Financier d’Afrique par exemple, se plaignent des réticences rencontrées sur le terrain pour la récolte de l’information. Paradoxalement, d’autres médias comme l’Agence Ecofin semblent avoir toujours de quoi nourrir leur lectorat. Ce qui signifie au final que le véritable problème est celui des sources, parce que certains réussissent mieux que d’autres à se constituer des réseaux d’information efficaces et agiles.

MY HAIR DONE EVERYWHERE

x
Lire