Téléphonie mobile au Cameroun : Vers un marché plus concurrentiel

Le marché de la téléphonie mobile au Cameroun est en pleine mutation. Avec l’arrivée d’un cinquième opérateur à savoir Yoomee, les abonnés ont désormais le choix entre plusieurs offres. Si les plus anciens (MTN et Orange) multiplient les astuces pour conserver et renforcer leur clientèle, les nouveaux (Nexttel et Yoomee) se présentent comme de jeunes loups aux dents longues, prêts à effriter le leadership des premiers. La chasse aux abonnés est ouverte pour le plus grand bonheur de ces derniers qui en profitent pour exiger une meilleure qualité des services.

Elle est bien loin l’époque où Orange et MTN faisaient seules la pluie et le beau temps dans la téléphonie mobile au Cameroun. Avec  une population estimée à 23,44 millions d’habitants  selon la Banque mondiale et un taux de pénétration d’internet de 21 %, le pays compte depuis le 25 août un cinquième opérateur : Yoomee.  Ce fournisseur d’accès à internet s’est allié à la Cameroon Telecommunications pour créer un Mobile Virtual Network Operator (MVNO). Ce nouvel opérateur compte sur son statut 100 % camerounais pour rapidement se démarquer et grignoter des parts de marché à ses devanciers. Grâce au prix abordable des smartphones, 93% de la population est connectée au réseau mobile soit un marché de près de 22 millions d’abonnés.

La diversité des opérateurs est donc une aubaine pour les usagers. Les entreprises de téléphonie mobile redoublent d’ardeur pour séduire et fidéliser leur clientèle. Entre les 5Go à 500 Fcfa, les 24Go à 500 Fcfa, les appels illimités la nuit, des packages pour appels internationaux, les abonnés subissent avec joie les stratégies de conquête des opérateurs. Particuliers et entreprises reçoivent en permanence des SMS présentant les offres et leurs avantages. Bien que l’offre en opérateurs progresse, les abonnés continuent toutefois de réclamer une meilleure qualité du réseau internet  dont le débit laisse à désirer et ne couvre pour l’instant  que 21% du territoire.

Les Télécommunications au Cameroun en 04 points

- 05 opérateurs

- 21% de taux de pénétration d’internet

- 01 régulateur

- Un taux d’identification de 93,16% pour Orange, 74,60% pour MTN et 64,41 % pour Nexttel, d’après le rapport de l’Agence de Régulation des Télécommunications (ART), 2016.

MY HAIR DONE EVERYWHERE

x
Lire