Etang Egbe, CEO de Shoppote : « Nous sommes une boutique en ligne qui ne vend rien »

Cette semaine, nous sommes allés à la rencontre du CEO de Shoppote, une start-up qui veut révolutionner le commerce en ligne au Cameroun et en Afrique. Découverte en 04 questions !

Starter Magazine : Pouvez-vous s’il vous plait vous présenter aux internautes, Etang ?

Etang : Je suis ETANG EGBE, concepteur et CEO de SHOPPOTE, une plateforme ayant pour but de briser les barrières entre les consommateurs digitaux et les vendeurs hors-lignes (non connectés). Avec l’un de mes Directeurs, j’ai eu le privilège de visiter plusieurs pays Africains. Ainsi avons-nous remarqué que la construction de l’Afrique commencera absolument par des solutions à apporter au problème de chômage des jeunes et l’un des moyens pour atteindre cet objectif est de faciliter l’épanouissement des PMEs. Celles-ci pourront alors davantage employer de jeunes et apporter de la croissance. Il nous a semblé hautement nécessaire de mettre sur pied un outil qui pourra faciliter la  croissance en question, tout en les maintenant compétitives du fait de la digitalisation de notre monde. Mon premier essai a été de créer une plateforme d’adresses pour Entreprises hors ligne qui s’appelait DIAL237.com. Mais cela n’avait rien d’extraordinaire, mis à part le fait qu’il indiquait la localisation de l’Entreprise et ses contacts.

SM : Bien vu ! Alors Shoppote, c’est quoi en quelques mots ?

Etang : Shoppote est une plateforme qui aide les acheteurs à avoir un accès virtuel en temps réel aux produits sur étagères et à toutes les offres. Nous travaillons à ajouter une interface digitale qui remplacera le shopping physique (réel), pour aider les vendeurs et les acheteurs à se connecter, à échanger à travers leurs smartphones. Avec l’application Shoppote, les acheteurs selon leur localisation, découvrent les boutiques les plus proches, ont toutes les informations (offres, etc.) relatives à ces boutiques, et peuvent même apprécier les dernières tendances, tout en préservant le charme d’un achat physique (toucher, sentir et visiter en famille). Nous avons déjà enregistré plus de 200 boutiques partenaires hors-ligne dans les villes de Douala et Yaoundé et nous avons près de 15 000 abonnés dans nos réseaux, avec une augmentation mensuelle de l’ordre de 20%. Certaines de nos boutiques partenaires sont IOTA, Afrilux, Hubert Sarl, Huawei, Samsung, etc. A ce jour, 946 camerounais utilisent l’application mobile Shoppote et environ 120 visitent le site web par jour.

SM : Pourquoi le choix de ce nom assez singulier pour votre projet ?

Etang : En ce qui concerne le nom, nous avons effectivement choisi SHOPPOTE. SHOP, en référence à shopping et POTE comme ami. On serait alors tenté de dire « la boutique des amis ». Nous avons voulu un nom simple, lequel est d’ailleurs assez familier dans nos échanges quotidiens.

SM : Quelle est votre avantage concurrentiel par rapport aux autres plateformes de vente en ligne ?

Etang : Ce qui nous distingue des éventuels concurrents est le fait que nous ne vendons rien. Nous apportons un éclairage accru sur les produits de nos partenaires.

En effet SHOPPOTE, grâce à ses plateformes mobile et web, présente à l’utilisateur les boutiques qui lui sont proches en indiquant dans le détails tous les produits disponibles en rayons. L’acheteur peut ainsi discuter de vive voix avec le vendeur et,  par la même occasion  choisir des produits supplémentaires.

C’est aussi un avantage pour le vendeur, il peut agrandir son portefeuille de clients. En outre, sa boutique bénéficiera des mêmes standards qu’un magasin en ligne.

Rendez-vous sur shoppote.com ou retrouvez-les sur Facebook.

Car Wash Mr Propre

x
Lire