L’invention de Flavien Kouatcha permet de produire de l’engrais naturel à partir de l&rsqu

L’aquaponie est une forme simultanée de culture et d’élevage de poissons dans un environnement commun. Cette pratique remonte à l’antiquité dans les rizières de l’Asie. Elle associe l’élevage de poisson et la culture de plante en circuit (presque) fermé. Elle fonctionne grâce à la symbiose entre les poissons, les plantes et les bactéries présentes naturellement : les déjections des poissons sont alors transformées en matières assimilables par les plantes qui, à leur tour, purifient l’eau.

Cette pratique fut pour la première fois reproduite au Cameroun par le jeune ingénieur Camerounais de 27 ans du nom de Flavien Kouatcha.

Comment l’idée lui est-elle venue ?

Passionné d’agriculture et ingénieur, Flavien Kouatcha est salarié dans une entreprise camerounaise jusqu’en 2005 ; année où il décide de passer à l’action après un constat fait en société. Selon lui, 40 % des aliments produits en zone rurale restent dans les villages faute de moyens logistiques pour les acheminer en ville. Et quand ils sont acheminés, ils sont très chers. Ensuite, il y a une forte consommation d’engrais et une méconnaissance des nouvelles techniques de la part des agriculteurs.

C’est conscient de ce problème que le jeune ingénieur décide d’adapter l’aquaponie, qui existe déjà dans d’autres pays, notamment au Japon.

Les modèles prêts à la vente…

À ce jour, deux modèles sont prêts à l’usage et à la vente. Le premier modèle est à destination des particuliers et coûte 80 000 francs CFA ; le deuxième modèle est réservé pour les hôtels, les restaurants et revient à 250 000 francs CFA. Avec le premier kit, on peut nourrir une famille et faire pousser des tomates, des herbes aromatiques, des aubergines, etc…

Les clients de la jeune entreprise de Flavien Kouatcha sont pour la majorité des expatriés qui ont plus ou moins une bonne connaissance du produit.

L’invention de Flavien Kouatcha permet de produire de l’engrais naturel à partir de l’élevage de poissons
L’invention de Flavien Kouatcha permet de produire de l’engrais naturel à partir de l’élevage de poissons

Ambitions du jeune entrepreneur à court terme

Quatre bénévoles travaillent actuellement sur ce projet et la vision à court terme sera de fabriquer des bacs d’aquaponie plus grands et les installer sur des parcelles de 25 m² à 30 m². 

Source : http://observers.france24.com/fr