Je suis maman et chef d’entreprise : un super héros quoi !

Je suis une maman entrepreneure, une sorte de super héros. Appelez-moi mompreneur ! Ou mampreneur si vous préférez…

Permettez-moi d’être aussi fière de mon statut. Voyez-vous, en tant que mampreneur, les défis que j’ai relevé et que je continue de relever au quotidien ne sont pas à la portée de tous. J’ai courageusement choisi de ne pas renoncer à mon activité professionnelle à l’arrivée de mon petit garçon, ignorant les récriminations de mon époux. Ce n’était pas un choix facile à faire. Mon fils comprendra-t-il un jour pourquoi sa mère le confie toujours à une nounou ? Pourquoi elle ne vient jamais le chercher après l’école parce qu’elle enchaine les rendez-vous d’affaires ? Si vous êtes dans mon cas, votre enfant vous en voudra souvent, sachez-le.


Et puis de l’autre côté pendant la grossesse par exemple… Etre prise de nausées pendant la négociation d’un contrat important ? S’excuser chaque 05 minutes devant un client – certainement sexiste – pour aller faire des crachats ? Je vous assure que ce n’est pas beau à voir. Et lorsque le bébé est né, débarquer avec un bébé qui crie et pleure en pleine réunion parce que la nounou a été empêchée ? Je ne parle même pas de tous ceux qui vous jugeront à chaque faux pas. Vous êtes sans ignorer à quel point la société est sans pitié envers les femmes actives. On aura tôt fait de vous traiter de mauvaise mère !

Malgré ça, j’ai la conviction que réussir en tant qu’entrepreneur et maman est possible. Aucune raison de sacrifier l’un pour l’autre. Il suffit de trouver la bonne formule d’organisation et surtout d’avoir une famille qui vous épaule. J’ai fait transférer mon agence de décoration de la ville à mon domicile, et aujourd’hui les choses marchent plutôt bien pour moi. Je travaille tout en gardant un œil sur mon jeune fils. Je tiens les réunions avec mes collaborateurs chez moi. Je fais une pause pour faire à manger à ma famille. Et si jamais j’ai un rendez-vous à l’extérieur, je m’arrange avec mon mari.

Vous aussi, trouvez comment concilier votre vie de mère et de chef d’entreprise. Adaptez votre activité professionnelle aux exigences de votre statut de maman. Mais aucun leurre, vous devrez régulièrement faire d’énormes sacrifices. Je pense ici aux nombreux clients que j’ai déjà perdu parce qu’empêchement, au matériel égaré dans des cérémonies parce que pas moyen de rester garder un œil pendant que bébé m’attend à la maison.

Etre maman et entrepreneure est une tâche ardue, digne d’un super héros. A toutes celles qui comme moi mènent ce combat de front, qui comme moi ont refusé de se faire avorter ou d’abandonner leurs projets, soyez fières de vous !

Starter Mag recherche des contributeurs