Femmes camerounaises : 07 sources d’inspiration courant 2016-2017

Toute l’année dernière jusqu’aujourd’hui encore, de nombreuses femmes camerounaises ont fait notre fierté. De par leur engagement, leur évolution, leur travail ou leurs réalisations, vous trouverez dans leurs mini-portraits de quoi inspirer chacun d’entre vous. Voici plusieurs femmes choisies par notre rédaction à l’occasion de ce mois de mars ou nous nous devons de les célébrer.

Les Lionnes Indomptables

Partis pour rendre honneur à une footballeuse en particulier, nous avons été incapables de dissocier le groupe. Grâce à notre sélection nationale féminine, les mois de novembre & décembre 2016 ont été des moments de fortes émotions pour tous les camerounais. Les Lionnes Indomptables ont réveillé la fierté et le fighting de notre peuple en faisant un sans-faute jusqu’en Finale lors de la Coupe d’Afrique des Nations.

Si elles n’ont pas remporté la compétition, elles ont néanmoins appris à chacun d’entre nous de nombreuses leçons dont l’humilité, l’esprit d’équipe et le travail.

Rolande Kammogne

C’est à Rolande Kammogne que de nombreux habitants d’Afrique francophone doivent l’émission qui les a tenus en haleine ces derniers mois : The Voice. En effet, Vox Africa la chaine panafricaine dont Rolande est la directrice, a acquis les droits de production de la franchise The Voice dans cette partie du continent. Il fallait y penser.

De formation, la patronne de Vox Africa est ingénieure en mathématiques, statistiques et systèmes de gestion, sortie de l`Université de Columbia aux Etats Unis. Elle a écrit une thèse pour un cours de "civilisation contemporaine" sur la nécessité de la création d`un média qui connecterait toutes les diasporas noires du monde.

Kareyce Fotso

Kareyce, c’est 03 albums sur le marché mais aussi une tête bien faite diplômée d’une licence en biochimie et d’un Brevet de technicien supérieur audiovisuel et photographie. Fin 2016, elle a été nommée ambassadrice des Jeux de la Francophonie prévus en juillet 2017 en Côte d’Ivoire. Rien que ça.

Dans une récente édition de Jeune Afrique, le magazine l’a qualifiée « d’atout » de la région de l’Ouest. C’est une femme, un atout oui, de tout le Cameroun. Sa récente sortie en date est une prestation très appréciée sur la scène du concours de beauté Miss Biopharma.

Les Angels Tech of Africa

Les seules de notre sélection qui sont encore en réalité de toutes jeunes filles. Mais la valeur n’attend point le nombre d’années dit-on. Cynthia Madja, Grace Kobe, Pascaline Mabrey, Sonia Avadakai & Flora Fadanka forment les Angels Tech Of Africa et sont de fières lauréates du concours Technovation 2016. Elles y ont remporté la 3e place mondiale grâce à « Ama Aba », l’application qu’elles ont développée et qui permet d’apporter de l’aide aux parents et enfants en zones de conflit. Les Anges Tech of Africa, source d’inspiration de par leur implication dans ce problème social mais aussi pour leur ingéniosité malgré leur extrême jeunesse.

Récemment, elles ont été honorées aux côtés d’autres « technovateurs » lors d’une cérémonie présidée par le Ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng.

Carole Yemelong

La virulence sur les plateaux débats camerounais est légendaire. Tenir de main de fer ce qui ressemble la plupart du temps à des arènes de combats, la journaliste Carole Yemelong arrive joliment à le faire. Elle a au cours des dernier mois réussi à  s’imposer dans l’animation de « Canal Presse », une émission dominicale de débat sur Canal 2.

Par ailleurs, Carole Yemelong est depuis peu le nouveau Directeur des programmes de cette chaine privée. Belle année donc pour cette femme des médias qui a de quoi rendre fière.

Verushka

Choix qui peut paraitre incongru mais cette candidate camerounaise de la 1ere édition de The Voice Afrique francophone en a inspiré plus d’un. Très talentueuse, Verushka a évolué tout au long de l’émission jusqu’en finale avec un charisme, une détermination à prendre exemple. A tel point qu’aujourd’hui encore, sa défaite face à Pamela reste en travers de la gorge de nombreux camerounais. Elle s’est créé une incroyable communauté de fans qui continuent de la suivre.

Yvette Nana Djomou

Yvette Tchatchang est connue pour être l’épouse de l’homme d’affaires camerounais Francis Nana Djomou, mais c’est également l’architecte silencieuse de nombreuses réussites de l’empire de l’industriel. Très discrète, elle pilote avec une main de fer une part des activités de son époux.

Présidente depuis un moment du Conseil d’administration de la société pétrolière Tank’Oil nouvellement lancée par Francis Nana, Mme Yvette Nana est pour beaucoup dans la splendide réussite de la récente 2e édition de Miss Biopharma.

Et vous, quelles sont vos sources d’inspiration ? Laissez un nom en commentaire !