Kokipress et Keyopress : le Cameroun a ses 02 kiosques à journaux en ligne

Dans l'industrie médiatique africaine, l'heure est à la numérisation. Et visiblement, aucun maillon de la chaîne n'échappe à cette vague déferlante. De la production de contenus à l'édition de journaux en passant par la distribution en ligne de la presse... C'est dans cette dernière catégorie qu'on retrouve les startups Kokipress et Keyopress. Ce sont des kiosques digitaux dans lesquels l'internaute peut acheter les versions numériques des journaux camerounais.

Kokipress


Kokipress distribue ses journaux via une application téléchargeable sur Google Play. Vu qu'il s'agit d'une version numérique, les prix sont réduits et vous avez la possibilité de payer directement en ligne, notamment avec votre compte MTN Mobile Money ou en faisant débiter le montant de votre crédit de communication. Pour le moment, Kokipress ne commercialise que Le Quotidien de l'Économie, l'Oeil du Sahel, l'Effort camerounais, les magazines Horizon plus et Business Management.

Keyopress

Keyopress fonctionne pratiquement sur le même principe que Kokipress, sauf qu'il offre l'avantage de pouvoir acheter les journaux sur son site WEB sans obligatoirement passer par son application Android. On y retrouve les presses suivantes : Intégration, Diapason, Chap Chap Mag et Paysan Élite. Keyopress avait commencé par commercialiser Le Quotidien de l'Économie mais a cessé depuis Novembre 2015, sûrement coiffé au poteau par son concurrent qui est désormais le vendeur officiel de la version numérique de ce quotidien.

Intéressé(e) par la possibilité de d'acheter et lire les presses du Cameroun sur votre smartphone tous les matins ? Rendez-vous sur les sites WEB de kokipress.com et keyopress.com
À propos de Kokipress, l'internaute William Takor relevait dernièrement que le modèle utilisé par cette startup pourrait être ce qui manque à l'e-commerce au Cameroun. Dans la niche de commercialisation de produits digitaux, on imagine ce que représente une application où un consommateur peut acheter n'importe quel produit numérique rien qu'avec son crédit de communication (albums de musique, billets de concert, etc.). Piste à explorer.

 

Starter Mag recherche des contributeurs