Freemium : business model pour une entreprise en ligne

En tant que chef d’entreprise, votre « business model » ou modèle économique est la façon dont votre boîte créé de la valeur. Il se résume à cette question : comment votre entreprise génère-t-elle ses revenus ?

Elaborer une stratégie d’affaires pour une entreprise en ligne n’est pas aisé. Les techniques de vente, la nature des services et les moyens de paiement n’ont rien à voir avec ce qui se fait traditionnellement. Les internautes ont la culture de la gratuité profondément ancrée. De quelles alternatives disposez-vous pour rentabiliser un service en ligne ?

Les modèles économiques

I. LE FREEMIUM

C’est le modèle le plus populaire chez les « web entreprises ». Vous proposez une version gratuite de votre service, mais vous proposez également une version payante (premium) de ce service avec plus de fonctionnalités. La version gratuite sert à attirer le maximum d’utilisateurs, pour ensuite les transformer en clients avec la version payante qui doit forcément être plus intéressante et évoluée… On parle de restriction des fonctionnalités. En dehors de cette dernière, vous pouvez opter pour la durée d’utilisation du service. Offrez par exemple 15 jours d’utilisation gratuite du service, celle-ci devenant payante dès le délai passé.

Les services de messagerie eux utiliseront le freemium avec limitation de volume. En gros, il s’agit de donner la possibilité d’envoyer gratuitement un nombre déterminé de messages ou de courriels. L’utilisateur souhaite en envoyer plus ? Il paie.  Si les contenus que vous proposez sont de la musique ou des livres, proposez des extraits gratuits avec la possibilité de payer ensuite pour y accéder en entier.

C’est à peu près tout pour ce qui est du freemium. Nous continuerons la série avec le « tout gratuit ».

MY HAIR DONE EVERYWHERE

x
Lire