Stress au travail : comment bien le gérer ?

Quel que soit l'âge ou le statut professionnel, le stress est partout dans le monde du travail du fait de nombreux facteurs... Objectifs à atteindre, nouveaux clients à convaincre, chiffre d'affaires réalisé, etc.

Le stress a aussi des répercussions néfastes sur le fonctionnement d'une entreprise : turnover, absentéisme, démotivation des équipes, perte de qualité en production et en performance. C'est un nouveau mal qui touche l'organisation des entreprises.

Voici, en quelques astuces, comment mieux gérer son stress au travail :

  • En apprenant à gérer son stress, peut-on malgré tout rester motivé professionnellement ?

Il est éminemment difficile de répartir sa motivation, c'est-à-dire sa capacité affective (capacité à aimer) entre ses différents champs de vie :

  • Vie personnelle
  • Vie professionnelle
  • Vie amicale et sociale.

C'est pourtant très important pour son équilibre. Alors oui, on peut être motivé de façon modérée, et c'est même la seule façon de l'être dans le temps

  • Comment faire ses preuves devant une nouvelle équipe sans se trouver nul ?

C'est quoi être nul au juste ? Est-ce qu'il s'agit de bafouiller dans une réunion ? Est-ce qu'il s'agit de compétences techniques ? Tant que l'on reste sur une peur globale, on est paralysé car il n'y a pas de solution.  Il faut se reposer la question de sa valeur ajoutée auprès de l'équipe. Et cesser de vouloir paraître ce que l'on n'est pas : c'est-à-dire quelqu'un de très sûr de lui, sans faille. Osons montrer que l'on n'est pas parfait, tout en montrant sur quoi nous apportons de la valeur.

  • Comment supporter une surcharge épuisante de travail ? 

La limite se doit d'être clairement fixée dans sa tête. Il faut savoir précisément jusqu'où l'on est prêt à aller pour son boulot. Ensuite, il faut l'annoncer clairement à tous et surtout à son patron.

  • Comment parler de stress à ses supérieurs ? 

Avec prudence... Dès qu'on parle de stress dans l'entreprise, il y a une attitude de méfiance et les gens ont facilement tendance à se dire : « qu'est-ce qu'il est en train de me reprocher sous couvert de stress ? ». Donc :

  • Trouver le bon moment, par exemple à l'occasion d'un déjeuner.
  • Poser des questions à son boss sur sa conception des choses : est-ce qu'il pense que le stress est utile, est-ce qu'il faut le limiter, etc.
  • Puis seulement discuter avec lui de propositions concrètes comme faire des ateliers de relaxation ou mettre un outil de mesure.
  • Enfin, toujours ramener le propos à l'intérêt conjoint de l'entreprise et des collaborateurs.


©psychologies.com